Événements passés

Événements passés organisés par le Collectif CLÉ

Les écrits professionnels : enjeux socioéconomiques et enjeux de formation

Colloque scientifique organisé dans le cadre du 85e congrès de l'ACFAS

11 mai 2017 - Université McGill, Bâtiment Bronfman (salle BR-151)
8h30 à 17h00

7 communications et une table ronde avec des acteurs des milieux concernés

Cliquer ici pour accéder aux détails du colloque et vous inscrire, sur le site de l'ACFAS


CONTEXTE
Bien que les écrits professionnels soient cruciaux dans notre société et se situent au cœur des activités quotidiennes des travailleurs, un écart s’observe entre les attentes des employeurs et la capacité à communiquer par écrit des diplômés du postsecondaire (MELS et MESRST, 2013). Qu’on les nomme « écrits utilitaires » ou « écrits fonctionnels », ces textes ont pour but, entre autres, de transmettre un message d’information ou d’incitation à l’action (courriel, argumentaire de vente, manuel d’utilisateur, etc.) ou de reconstruire des pratiques (rapport d’intervention, rapport d’incident, notes d’évolution, etc.). Le scripteur, en dehors de l’exploitation du potentiel épistémique et heuristique de l’écriture (Blaser, Saussez et Bouhon, 2014), écrit pour être compris, avec une écriture de type communicationnel associée à l’accomplissement d’un mandat (Beaudet et Rey, 2012). Des enjeux socioéconomiques de différents ordres entrent en ligne de compte, et les acteurs concernés peuvent être tout aussi influents que nombreux. Les écrits professionnels servent alors, par exemple, à défendre une image professionnelle ou identitaire, à sceller une entente ou à soutenir une preuve à la cour. Conséquemment, il importe de former les futurs travailleurs à l’écriture professionnelle en tenant compte de ces enjeux et de contribuer de manière efficace au développement de la compétence à produire des écrits professionnels attendue dans l’exercice d’un métier ou d’une profession (Pelletier et Lachapelle, 2016). Qui plus est, il s’avère pertinent de se demander comment y parvenir dans un contexte où les difficultés des étudiants de niveau postsecondaire à produire les écrits demandés dans toutes les disciplines sont notables et en appellent à la nécessité de mesures de soutien (Donahue, 2008; Pollet, 2001; Thyrion, 2011). Les pratiques d’accompagnement devraient reposer sur la mise en place d’activités disciplinaires pertinentes, comportant des tâches qui s’inscrivent dans des contextes spécifiques et qui concernent différents types d’écrits. Il s’agirait en somme de « transformer la part langagière du travail en contenus didactiques » (Adami et André, 2012).


HORAIRE

08 h 30 Mot de bienvenue

08 h 40 Didactique de l’écrit professionnel, identité narrative et construction de l’identité professionnelle
Olivier PATRIS (Haute École Charlemagne)

09 h 10 Discussion


09 h 20 L’activité d’appropriation des écrits de métier en formation professionnelle du secondaire par des élèves non diplômés
Isabelle RIOUX (UdeS - Université de Sherbrooke)

09 h 50 Discussion


10 h 00 Accompagner l’écriture des genres textuels dans sa discipline : retombées d’un programme de collaboration université-cégep
Stéphanie LANCTÔT (UdeS - Université de Sherbrooke), Christiane BLASER (Université de Sherbrooke)

10 h 30 Discussion


10 h 40 Pause


11 h 00 La préparation à la rédaction de genres de la sphère académique, un enjeu pour les études supérieures en recherche
Olivier DEZUTTER (UdeS - Université de Sherbrooke), Jaci Brasil TONELLI (Université de Sao Paulo), Eliane Gouvêa LOUSADA (Université de Sao Paulo)

11 h 30 Discussion


11 h 40 Travailler la syntaxe dans les formations à l’écrit professionnel
Françoise BOCH (Université Grenoble Alpes (France), Julie SORBA (Université Grenoble Alpes)

12 h 10 Discussion


12 h 20 à 13 h 30 DÎNER


13 h 30 Français écrit au collégial et marché du travail : habiletés jugées essentielles et représentations professionnelles importantes
Julie PELLETIER (Cégep de Sherbrooke), Guillaume LACHAPELLE (Cégep de Sherbrooke), Godelieve Debeurme (Université de Sherbrooke)

14 h 00 Discussion


14 h 10 La formation aux écrits professionnels dans un contexte de nouvelles contraintes et de nouvelles normes : le cas des éducateurs de la PJJ (Protection judiciaire de la jeunesse)
Martine MORISSE (Université de Paris 8), Céline MATUSZAK (Université Lille 3)

14 h 40 Discussion


14 h 50 Pause


15 h 15 à 17 h 00 Panel: Points de vue d’acteurs influents 

Présidence/Animation : Julie Pelletier (Cégep de Sherbrooke)
Discutant : Olivier Dezutter (UdeS - Université de Sherbrooke)

Table ronde sur l’importance de la qualité des écrits professionnels

Animation: Guillaume Lachapelle (Cégep de Sherbrooke)

Participants:

Marie-France Bélanger, directrice générale du Cégep de Sherbrooke et présidente du conseil d'administration de la Fédération des cégeps du Québec;

Rachel Gravel, conseillère à la formation professionnelle, à l’éducation des adultes et services aux entreprises à la Fédération des commissions scolaires du Québec et ex-directrice d'un Centre de formation professionnelle;

Mélanie Cwikla, directrice de l'École technique et professionnelle de l'Université de Saint-Boniface;

Line Smith, enseignante en santé, assistance et soins infirmiers à la Commission scolaire de Montréal;

Diane Loyer, vice-présidente de la firme Philippe Loyer et associés Évaluateurs-estimateurs;

Michel Olivier Bertrand, directeur des ressources humaines chez Domtar;

Daniel Breton, au nom de Danny Mc Connel, directeur du Service de police de la Ville de Sherbrooke;

Julie Bérubé, chercheuse du Conseil supérieur de la langue française.


16 h 45 Mot de clôture


Organisateurs: Julie Pelletier, Olivier Dezutter et Jan-Sébastien Dion

3e Colloque étudiant du Collectif CLÉ

21 avril 2017 (8h45-16h30)
Université de Sherbrooke (campus principal)

Salle A10-3001

L’enseignement et l’apprentissage de la lecture et de l’écriture à tous les ordres d’enseignement


HORAIRE DE LA JOURNÉE

Cliquer ici pour télécharger la version pdf de la programmation


8h00-8h45 Accueil

8h45-9h00 Mot de bienvenue
Christiane BLASER, professeure à l’Université de Sherbrooke

9h00-10h00 Conférence d’ouverture
Garder le cap vers la thèse - Récits et résultats d’un parcours au doctorat en éducation
Julie BABIN, Ph.D. (Université de Sherbrooke)

10h00-10h30 Communication 1
L’apprentissage-enseignement de la lecture littéraire : les défis rencontrés par les futurs enseignants de littérature du collégial
Alexandra GAGNÉ (étudiante à la maitrise, Université Laval)

10h30-11h00 Pause

11h00-11h30 Communication 2
Évaluation de l’efficacité du programme d’intervention des Mots pour les Maux auprès d’élèves francophones à risque de présenter ou présentant une dyslexie
Fanny Maude TURCOTTE (étudiante au doctorat, Université du Québec à Montréal)
Véronique PARENT (professeure, Université de Sherbrooke)
Marie-Claude GUAY (professeure, Université du Québec à Montréal)
Diane JACQUES (Orthopédagogue, Centre d'intervention multidisciplinaire pour l'élève [CIME])

11h30-12h00 Communication 3
Effets d’un entrainement de la mémoire de travail sur la lecture auprès d’élèves du premier cycle du primaire
Christina DION (étudiante au doctorat professionnel, Université de Sherbrooke)


12h00-13h30 Diner


13h30-14h00 Communication 4
Enseignement de la lecture à l’écran : état de la situation chez les enseignants du primaire et du secondaire
Mélodie CHAURET (étudiante à la maitrise, Université de Sherbrooke)

14h00-14h30 Communication 5
Les conceptions de l’enseignement de l’écrit d’enseignants du primaire travaillant en milieu autochtone
Kara EDWARD (étudiante à la maitrise, Université de Sherbrooke)

14h30-15h00 Communication 6
Comparaison des compétences en orthographe lexicale du français entre les enfants issus de milieux plurilingues et ceux issus de milieux francophones
Sandrine THÉROUX-MORIN (étudiante à la maitrise, Université de Montréal)
Brigitte STANKÉ et Stefano REZZONICO (professeurs, Université de Montréal)

15h00-15h15 Pause

15h15-16h00 Communications 7 et 8
Étudiantes-stagiaires internationales au sein du Collectif CLÉ


Soutenir le travail de professeurs débutants de FLE : la méthode de l'alloconfrontation
Naiara DUARTE (étudiante à la maitrise, Université de São Paulo)

Quand les enseignants deviennent des formateurs de nouveaux professeurs - Analyse du travail des "tuteurs" en FLE
Simone DANTAS (étudiante au doctorat, Université de São Paulo)

16h00 Remise des bourses du Collectif CLÉ 2017

16h15 Mot de clôture
Véronique PARENT, professeure à l’Université de Sherbrooke


8 et 9 décembre 2016: Deux conférences de la professeure Éliane Lousada (Brésil)

Les 8 et 9 décembre prochains, la professeure et chercheure membre du Collectif CLÉ Éliane Lousada, en visite de l'Université de São Paulo au Brésil, présentera deux conférences.

La première intervention, sous forme de conférence-atelier pour les praticiens, intitulée L’apprentissage de l’écriture à l’ère du web 2.0 à travers les genres textuels, aura lieu au Collège du Sacré-Coeur, à Sherbrooke.

La deuxième, intitulée Genres textuels et apprentissage de l’écriture académique en contexte universitaire, aura lieu le lendemain à l'Université de Sherbrooke, et s'adresse surtout aux chercheurs et étudiants aux cycles supérieurs.

Tous les détails figurent sur les affiches plus bas (les cliquer pour télécharger le pdf).


Merci de partager cette invitation et au plaisir de vous revoir!


- 1 -
 

CONFÉRENCE-ATELIER

L'apprentissage de l'écriture à l'ère du web 2.0 à travers les genres textuels

JEUDI 8 DÉCEMBRE 2016 - 17h à 19h

Collège du Sacré-Coeur - Salle Desjardins
155, rue Belvédère Nord, Sherbrooke
Entrée libre - Café et bouchées offerts

Information et réservation : GPoulin@CSCoeur.ca


- 2 -
 

CONFÉRENCE

Genres textuels et apprentissage de l'écriture académique en contexte universitaire

VENDREDI 9 DÉCEMBRE 2016 - 12h à 13h

Université de Sherbrooke - Salle A10-3001
2500, boul. de l'Université, Sherbrooke
Entrée gratuite - Réservation requise

Information et réservation : jan-sebastien.dion@usherbrooke.ca

Lancement du rapport de recherche Français écrit au collégial et marché du travail

C'est avec grand plaisir que nous vous convions au lancement du rapport de recherche Français écrit au collégial et marché du travail, produit par les membres chercheurs du Collectif CLÉ, Julie Pelletier et Guillaume Lachapelle, du Cégep de Sherbrooke, avec la collaboration de Godelieve Debeurme de l'Université de Sherbrooke. Réalisée grâce au soutien financier du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, dans le cadre du Programme d'aide à la recherche sur l'enseignement et l'apprentissage (PAREA), ainsi que du Cégep de Sherbrooke, la recherche s'inscrit parmi les travaux du Collectif de recherche sur la continuité des apprentissages en lecture et en écriture (Collectif CLÉ).

Cette recherche a abordé la problématique des lacunes dans la production d’écrits liés aux domaines d’emploi futurs des diplômés de la formation technique du réseau collégial québécois. Elle partait de l’hypothèse qu’il existe un lien entre la contribution de la formation spécifique des programmes techniques au développement de la compétence à produire des écrits professionnels attendue dans l’exercice d’un métier ou d’une profession, nommée la CPEP, et l’insatisfaction de plus de 40 % d’employeurs quant à la mise en œuvre de cette compétence par les diplômés.

Les résultats de la recherche confirment qu’il existe un lien entre cette contribution de la formation spécifique au développement de la CPEP et l’insatisfaction des employeurs, mais pas nécessairement celui qui était anticipé. Nous aurons l’occasion de vous donner plus de détails à cet égard lors du lancement de notre rapport.

L’événement se tiendra :

le jeudi 10 novembre de 17 h 30 à 19 h
au salon Zone-Orange du Cégep de Sherbrooke

Le salon Zone-Orange se trouve au local 2-26-602 du pavillon 2. Vous pourrez accéder gratuitement au stationnement du pavillon 3 par l'entrée de la rue Terrill.

Merci de confirmer votre présence d'ici le lundi 7 novembre à 17 h, en écrivant à: julie.pelletier@cegepsherbrooke.qc.ca


Formation: « Animer un atelier d'écriture et de conversation française basé sur la trajectoire langagière »

Suite à la présentation de son atelier au campus de Longueuil de l'Université de Sherbrooke en mai dernier, Michela Claudie Ralalatiana, Ph.D., offrira à nouveau « Animer un atelier d'écriture et de conversation française basé sur la trajectoire langagière », cette fois au campus principal de l'UdeS, le vendredi 4 novembre 2016 de 13h30 à 16h30. Cette formation est gratuite, mais les places sont limitées. Pour réserver: jan-sebastien.dion@usherbrooke.ca

RÉSUMÉ
Cet atelier présentera une méthode pédagogique (le journal d’apprentissage suivi d’un panel). La méthode pédagogique allie apprentissage du français, estime de soi, autonomie individuelle (projet personnel, motivation d’accomplissement) et intégration à la société québécoise (socialisation langagière) pour des immigrants adultes. Les thèmes sont le projet personnel (avec les moments de premiers contacts avec la langue française), la motivation d’accomplissement et la socialisation langagière. Des simulations en groupe seront proposées suite à la présentation de la démarche. 
Cette activité vise notamment les animateurs en francisation, les enseignants en français langue seconde et les intervenants auprès de réfugiés et immigrants qui cherchent un matériel innovant pour faire apprendre le français tout en travaillant l’estime de soi, le sentiment d’appartenance à la société d’accueil et l’autonomie individuelle des apprenants. Les membres de la communauté universitaire et scolaire sont tout aussi bienvenus.

VENDREDI 4 NOVEMBRE 2016 - 13H30 À 16H30
SALLE A10-3001 - UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE (campus principal)
FORMATION GRATUITE - RÉSERVATION REQUISE

jan-sebastien.dion@usherbrooke.ca

Cliquer l'affiche pour télécharger la version pdf interactive (haute résolution)

Formation: « L’apport du logiciel NVivo dans l’analyse qualitative de données audiovisuelles »

ANNULÉE - REMISE À UNE DATE ULTÉRIEURE

Julie Babin, Ph.D., ancienne étudiante membre du Collectif CLÉ, présentera une formation intitulée « L’apport du logiciel NVivo dans l’analyse qualitative de données audiovisuelles » le mardi 18 octobre 2016, de 12h à 13h, à l'Université de Sherbrooke (A2-1041). 

RÉSUMÉ
Plusieurs recherches en éducation recourent à la vidéoscopie ou à l’enregistrement audio de situations de classe. Si le verbatim est souvent employé au moment de traiter les données collectées, il est parfois d’intérêt pour le chercheur d’avoir accès à l’image ou au son, et les dernières versions du logiciel NVivo offrent la possibilité de coder tant le texte que la ligne du temps (timeline) d’une vidéoscopie ou d’un enregistrement audio. La formation proposée mettra en évidence les principales fonctions du logiciel et leur utilité dans le traitement qualitatif de données. Nous prendrons en exemple une étude de cas réalisée dans le cadre d’une recherche doctorale impliquant l’analyse thématique de données variées : verbatims d’entretien, plans de cours et vidéoscopies de classe.

*Les participants à la formation qui auront accès à des fichiers vidéo (sur clé usb ou sur un nuage) auront l’occasion de s’exercer aux différentes fonctions du logiciel s’ils le souhaitent.

MARDI 18 OCTOBRE 2016 - 12H À 13H
LAB. INFORMATIQUE A2-1041
UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE (campus principal)
FORMATION GRATUITE

Pour réserver votre place: jan-sebastien.dion@usherbrooke.ca

 

Cliquer l'image pour télécharger la version pdf (meilleure résolution)

CONFÉRENCE

Du primaire au secondaire, quelle progression de la compétence à lire/apprécier une oeuvre intégrale en situation de cercles et journaux de lecture ?

Présentée par Manon Hébert, professeure titulaire au département de didactique de l'Université de Montréal et membre chercheure du Collectif CLÉ

Lundi 26 septembre 2016 - 16h à 17h30 - Salle A10-3001 (Université de Sherbrooke)

(Gratuit, sans réservation)

Animer un atelier d’écriture et de conversation française basé sur la trajectoire langagière

Michela Claudie Ralalatiana (Ph.D.), récemment diplômée de l'Université de Sherbrooke et ancienne étudiante membre du Collectif CLÉ, présentera le vendredi 13 mai prochain une formation-atelier intitulée « Animer un atelier d’écriture et de conversation française basé sur la trajectoire langagière ». Il y sera question d'une méthode pédagogique alliant apprentissage du français, estime de soi, autonomie individuelle et intégration à la société québécoise pour des immigrants adultes. Cette activité s'adresse particulièrement aux animateurs en francisation, aux enseignant(e)s en français langue seconde et aux intervenants auprès de réfugiés et immigrants qui cherchent un matériel innovant pour faire apprendre le français tout en travaillant l’estime de soi, le sentiment d'appartenance à la société d'accueil et l’autonomie individuelle des apprenants. Les membres de la communauté universitaire et scolaire sont tout aussi bienvenus.

La formatrice

Docteure en éducation, Michela Claudie Ralalatiana a travaillé sur la trajectoire langagière comme moyen d’intégration de femmes immigrantes à leur société d’accueil. Elle a développé un cahier pédagogique pour les femmes inscrites dans les cours de français et dans le centre communautaire et une méthode pédagogique basée sur la biographie langagière pour les futurs enseignant(e)s en français.

Lieu de l'activité: Campus de Longueuil de l'Université de Sherbrooke, salle L1-3645

Horaire: Vendredi 13 mai - 13h à 16h

Coût: Gratuit (inscription requise)

Pour plus d'informations sur le contenu de l'activité, contactez Mme Ralalatiana par courriel: Michela.Claudie.Ralalatiana@USherbrooke.ca

Pour toute autre information: Jan-Sebastien.Dion@USherbrooke.ca

 

5e Colloque international sur la didactique des langues secondes

Le Collectif CLÉ est heureux d'annoncer la possibilité d'assister à une partie du 5e Colloque international sur la didactique des langues secondes qui se déroulera à São Paulo les 12 et 13 mai 2016. Trois conférences seront offertes à partir du campus principal de l'Université de Sherbrooke dont une par visioconférence (à partir de São Paulo), et deux autres dont les présentateurs seront à Sherbrooke. Les trois conférences auront lieu à la salle A1-228, le 12 mai 2016 de 15h à 17h30. 

15h: Comment soutenir le développement des compétences en littératie académique en FLE? Le cas de la rédaction du résumé et de la note de lecture - Eliane Gouvea Lousada, Olivier Dezutter, Jaci Brasil Tonelli, Ana Paula Silva Dias

15h50: Un cours sur les genres textuels de la sphère universitaire: bilan d’une expérience de littéracie académique - Ana Paula Silva Dias et Jaci Brasil Tonelli

16h40: La séquence didactique du genre vidéo tutoriel - Aline Hitomi Sumiya

L'entrée est libre et gratuite. 

Eliane Lousada et Olivier Dezutter sont membres-chercheurs du Collectif CLÉ; Jaci Brasil Tonelli, Ana Paula Silva Dias et Aline Hitomi sont stagiaires de recherche en provenance du Brésil au sein du Collectif CLÉ, à Sherbrooke (cliquer ici pour plus d'informations à leur sujet).

Cliquer ici pour accéder au site du 5e Colloque international sur la didactique des langues secondes

L’apprenant de français langue étrangère et la norme, un apprenti puriste ?

Conférence publique donnée à l'Université de Sherbrooke par Mme Deborah Meunier, PhD, maitre de conférences à l'Université de Liège en Belgique, et stagiaire postdoctorale au Collectif CLÉ sous la supervision d'Olivier Dezutter.

Résumé

Le processus d’apprentissage d’une langue étrangère implique chez tout sujet-apprenant la mobilisation de son imaginaire linguistique. Dans le cas du français, le rapport à la langue est particulièrement empreint d’une tradition normative et puriste qui pre/proscrit les comportements, hiérarchise (pour ne pas dire exclut) les locuteurs selon leur « bon » ou « mauvais » usage de la langue. Qu’il soit francophone ou non, celui qui parle ou écrit en français n’échappe pas aux prescriptions du « bon usage » et au sentiment d’insécurité qui l’accompagne. Ainsi, une enquête menée auprès d’étudiants en FLE à l’université de Liège montre la trace de cet imaginaire et son incidence sur les représentations du francophone « natif », de l’enseignant de français et de son rôle, du statut des langues ; comme sur les pratiques déclarées et l’(auto)évaluation des compétences.

Jeudi 11 février 2016 - 12h (gratuit)

Salle A10-3005 (Université de Sherbrooke)

Regards croisés sur les travaux de recherche en didactique de la lecture et de l’écriture

Dans le cadre des 5es Rencontres Sherbrooke-Montpellier, le Collectif CLÉ et le LIRDEF organisent conjointement un colloque scientifique intitulé « Regards croisés sur les travaux de recherche en didactique de la lecture et de l’écriture ». Les travaux soumis à la discussion émaneront de projets de recherche subventionnés en cours ou récents, et de travaux d’étudiants aux études supérieures.

Ce colloque aura lieu du 10 au 12 juin 2015 au local A1-228 du campus principal de l'Université de Sherbrooke. 

Cliquer ici pour télécharger la programmation du colloque

Cliquer ici pour accéder au site des 5es Rencontres Sherbrooke-Montpellier

Conférence d'Isabelle Delcambre

Le Collectif CLÉ, en collaboration avec le CRIFPE, reçoit Isabelle Delcambre, professeure émérite à l'Université Lille 3 et membre de l'équipe de recherche Théodile-CIREL. Elle présentera le 29 avril 2015, de 12h à 13h30, une conférence intitulée « Formes de ruptures et de continuités dans les pratiques de littéracie, du primaire au supérieur », à l'Université de Sherbrooke (salle A1-229). 

L'entrée sera libre.

Résumé

Comment décrire et analyser les passages d’un cycle à un autre, ou encore d’une discipline à une autre, en ce qui concerne les pratiques de l’écrire? Quelles continuités sont à l'oeuvre? Quelles ruptures ou quelles discontinuités peuvent être identifiées? La notion de littéracie, dont nous préciserons les significations, sera mise à contribution pour tenter d’expliquer la nature de ces passages et les difficultés spécifiques auxquelles ils exposent les élèves ou étudiants, et par conséquent les enseignants. La réflexion s'appuiera principalement sur l'exemple de l'enseignement du français dans les cycles primaires et secondaires en France, ainsi que sur les pratiques d'écriture à l'université dans cinq disciplines de Sciences Humaines.

Biographie

Isabelle Delcambre est professeure émérite en Sciences de l'Education (Didactique du français) à l'Université de Lille. Spécialisée dans le champ des littéracies universitaires, elle est l’auteure de plusieurs contributions et a notamment co-dirigé, en 2012, le numéro 153-154 de la revue Pratiques, Littéracies universitaires, nouvelles perspectives et, en 2014, le numéro 53 de la revue Spirale, Littéracies en contexte d'enseignement et d'apprentissages. 

Comment favoriser la réussite et la persévérance scolaires des élèves ayant des difficultés d’apprentissage en lecture et en écriture : un tour d’horizon des pratiques efficaces

Journée de transfert organisée par le Collectif CLÉ destinée aux enseignants, directions scolaires, professionnels et intervenants, ainsi qu'aux chercheurs et étudiants aux cycles supérieurs en éducation.

L’objectif général de cette journée consiste à faire le point sur les modèles d’organisation et les pratiques efficaces visant les élèves aux prises avec des difficultés d’apprentissage en lecture et en écriture, tel qu’appuyés au plan scientifique. Dans cette perspective, différentes dimensions seront ciblées, dont les pratiques pédagogiques novatrices et différenciées, en classe et hors classe.

La journée comprend cinq conférences des spécialistes Éric Dion, Céline Renaulaud, Marie-Claude Guay, Pauline Sirois et Véronique Parent, ainsi qu'une table ronde autour des questions: (1) Comment les pratiques innovantes peuvent-elles ou non être intégrées en classe? (2) Est-ce que le personnel enseignant est suffisamment formé aux pratiques dites efficaces auprès des élèves en difficulté?

Quand : 29 avril 2015, 9h à 16h30

Où: Université de Sherbrooke, campus principal, salle A10-3001

Coût: Gratuit

*Le repas sur l'heure du diner est inclus.

Inscription: jan-sebastien.dion@usherbrooke.ca

Responsables: Véronique ParentCarole Boudreau et Julie Myre-Bisaillon (UdeS)

Cliquer ici pour télécharger la programmation


2e colloque étudiant du Collectif CLÉ

Le Collectif de recherche sur la continuité des apprentissages en lecture et en écriture (Collectif CLÉ) a tenu son deuxième colloque étudiant le jeudi 9 octobre 2014 à l’Université de Sherbrooke dont la thématique était L’enseignement et l’apprentissage de la lecture et de l’écriture à tous les ordres d’enseignement. 

Ce deuxième colloque étudiant du Collectif CLÉ comptait offrir aux étudiants des cycles supérieurs en éducation, intéressés de près ou de loin par l’enseignement et l’apprentissage de la lecture et de l’écriture, un lieu d’échange convivial doté d’une visée formatrice. Les communications étaient d’une durée de 20 minutes, suivies d’une période de discussion de 10 minutes.

Le comité scientifique de l’évènement était composé de professeurs membres du Collectif CLÉ et l’évaluation des propositions (assurée par trois évaluateurs) permettait aux étudiants d’ajuster le tir, si nécessaire, grâce aux commentaires reçus, afin que toutes les propositions soient acceptées et présentent un niveau de qualité digne de tout colloque scientifique.

Cliquer ici pour télécharger la programmation

Journée d'étude (axe 2): Albums jeunesse et multidisciplinarité

Journée d'étude destinée aux milieux de pratique et de recherche au cours de laquelle deux ateliers sont présentés, parcourant des approches complémentaires, proposant d’utiliser des albums de littérature jeunesse pour développer non seulement des compétences en français, mais également en mathématiques.

Résumé

Au cours des dernières années, la littérature jeunesse s’est imposée au cœur de différents projets de recherche privilégiant un enseignement authentique en classe (Leclerc, Moreau et Clément, 2012; Myre-Bisaillon, Marchand, Fontaine et Beaudoin, 2013). Les résultats révèlent que l’utilisation de la littérature jeunesse en classe, en remplacement du manuel scolaire et de l’enseignement magistral, a permis des interventions plus ciblées en fonction des besoins spécifiques des élèves. Les résultats démontrent également que les élèves ont pris plus de risques, se sentant plus libres, ont aimé la lecture et l’écriture et sont également plus motivés (Leclerc et al., 2012; Myre-Bisaillon et al., 2013). Cependant, comme le souligne Giasson (2003), à l’école, les élèves ont assez peu accès aux albums de littérature jeunesse, car on a tendance à les considérer comme des livres de loisirs « quand on a fini de travailler dans le manuel ». Martel et al. (2012) remarquent aussi que les pratiques favorisant la littérature jeunesse sont peu présentes, plus particulièrement aux 2e et 3e cycles du primaire. Les albums de littérature jeunesse proposent des univers particuliers, des occasions privilégiées de faire du français sans faire du français, de faire des mathématiques sans faire des mathématiques, d’imbriquer des apprentissages dans des situations authentiques et de décloisonner les disciplines.

Télécharger la programmation et la description détaillées ici

Bandeau Journée d'étude Axe 2 (2014).jpg

Source de l'image: Kembellec, C. (2013). Graine de vérité. Pecquencourt, France: Anjina Éditions.

15es Rencontres des chercheurs en didactique de la littérature

Les 7 et 8 mai 2014 se sont tenues les 15es Rencontres des chercheurs en didactique de la littérature, à l'Université de Sherbrooke, sous la thématique Les temps et les lieux de la lecture.

Organisées par le Collectif de recherche sur la continuité des apprentissages en lecture et en écriture (Collectif CLÉ) en collaboration avec la section québécoise de l’Association internationale pour le développement de la recherche en didactique du français (AIRDF) etBibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), les quinzièmes rencontres s’adressaient aux chercheurs, aux formateurs, aux enseignants et aux bibliothécaires. Elles avaient pour objectif d’interroger les manières dont les enseignants des différents ordres d’enseignement permettent à leurs élèves et étudiants, dans un contexte de langue première, seconde ou étrangère, « d’entrer dans les temps et les lieux de la lecture », réels et imaginaires, et de vivre des expériences significatives de lecture.

Cela supposait de porter attention entre autres aux dispositifs mis en œuvre dans les classes et les établissements scolaires ainsi que dans les lieux périphériques, aux pratiques de familiarisation et d’exploitation des lieux institutionnels de la lecture (coins lecture, bibliothèque de classe, bibliothèque municipale, bibliothèque virtuelle…), à la programmation des activités autour des lectures, à leur répartition et à leur finalité selon les trois temps de la lecture (avant-pendant-après) distingués par Giasson (1995), aux progressions anticipées selon les différentes étapes du cursus scolaire, au choix des corpus et des supports, aux modalités d’analyse des œuvres lues, aux différentes formes d’engagement des élèves et étudiants dans les activités de lecture, et à la prise en compte de leurs pratiques de lecture qui s’effectuent en dehors de l’espace-temps de l’école.

Axes des communications

Les questions traitées dans les communications ont été examinées soit sous l’angle des intentions et des pratiques des professionnels de la lecture (bibliothécaires, animateurs…) et des enseignants (Axe 1), soit sous l’angle des perceptions et des pratiques des élèves et étudiants (Axe 2). L’axe 3 rassemblait les communications centrées sur la manière dont sont évoqués au sein des œuvres littéraires (albums, romans, essais, autobiographies…) les temps et les lieux des lectures scolaires.

Site Web de l'événement

Résumés des communications

Programmation de l'événement

Conférence: La construction de sens guidée par l’enseignant en langue maternelle ou étrangère

Conférence donnée par Nathalie Spanghero-Gaillard, professeure au Département des sciences du langage à l'Université Toulouse II - Le Mirail, en France. Elle est membre du Collectif CLÉ et a été notre chercheure invitée à l'Université de Sherbrooke du 22 avril au 18 mai 2014, période durant laquelle elle a participé à plusieurs de nos événements dont cette conférence du 30 avril 2014.