Actualités

Actualités au sujet des membres du Collectif CLÉ

Trois nouvelles subventions de recherche pour des membres du Collectif CLÉ

Dans le cadre du Programme de recherche sur l'écriture et la lecture du Fonds de recherche du Québec - Société et culture (FRQSC), nos membres chercheurs Marion Sauvaire, Olivier Dezutter et Marie-Andrée Lord ont chacun obtenu le mois dernier une subvention à titre de chercheur(e) principal(e), d'une durée de trois ans (2017-2020).

  • Titre du projet de recherche: L'impact des pratiques d’enseignement du débat interprétatif sur le développement des compétences en lecture littéraire des élèves du 2e cycle du secondaire : une approche pour intégrer la diversité des lecteurs (143 284$)
    Équipe: Marion Sauvaire, Judith Émery-Bruneau, Marie-Christine Beaudry et Érick Falardeau
     
  • Titre du projet de recherche-action: Les pratiques d’enseignement soutenant le développement des compétences en lecture et en écriture des élèves allophones intégrés dans les classes régulières à la transition du primaire et du secondaire (175 000$)
    Équipe: Olivier Dezutter, Christiane Blaser, Godelieve Debeurme, Corinne Haigh, Sunny Man Chu Lau, Véronique Parent, Lynn Thomas, Isabelle Dufour (CSRS) et Viviane Guimond (CSRS)
     
  • Titre du projet de recherche-action: Impact de séquences d'enseignement mettant en oeuvre la nouvelle grammaire sur le développement des compétences en lecture et en écriture des élèves du secondaire (173 145$)
    Équipe: Marie-Andrée Lord, Priscilla Boyer

 Félicitations à toutes et à tous!

Élaine Turgeon remporte le prix Étincelle

Élaine Turgeon, membre chercheure du Collectif CLÉ, a remporté le prix Étincelle décerné par le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, pour sa contribution à donner le goût de lire aux jeunes.
« Ce prix récompense des personnes ayant contribué à l'amélioration de l'enseignement de la lecture et qui alimentent la passion de lire dans leur entourage. Il consacre leur influence positive auprès des enseignants ainsi que sur la réussite des jeunes. »

Félicitations Élaine!

Cliquer ici pour lire cette nouvelle

Concours de bourses de soutien à la persévérance du Collectif CLÉ 2017

Félicitations aux lauréates 2017!

ALEXANDRA GAGNÉ, étudiante à la maitrise en éducation à l'Université  Laval sous la direction de Marion Sauvaire et dont le titre du projet d'études est L'appropriation et l'articulation des savoirs disciplinaires et didactiques chez les futurs enseignants de littérature du collégial.

 

IMG_5697.JPG
 
De gauche à droite:
Julie Babin (membre du comité des bourses) et
Alexandra Gagné

STÉPHANIE LANCTÔT, étudiante au doctorat en éducation à l'Université de Sherbrooke sous la direction de Christiane Blaser, et dont le titre du projet d'études est Formation à l’accompagnement d’activités d’écriture disciplinaire: quels effets sur les gestes et les discours des enseignants du collégial?

 
De gauche à droite:
Julie Babin (membre du comité des bourses) et
Stéphanie Lanctôt

Publication d'un nouvel ouvrage collectif par des membres du Collectif

Création de dispositifs didactiques et enseignement-apprentissage diversifié en littératie : vers une valorisation de la recherche-développement et de la rechercheaction en éducation


Marie-Christine Beaudry, Isabelle Carignan et François Larose ont dirigé le nouvel ouvrage collectif intitulé « Création de dispositifs didactiques et enseignement-apprentissage diversifié en littératie : vers une valorisation de la recherche-développement et de la recherche-action en éducation », publié aux Éditions de l'Université de Sherbrooke.

Cet ouvrage arbitré met de l'avant la recherche-développement et la recherche-action en didactique du français et en didactique de la littérature. Il valorise ces types de recherche et leur raison d’être en éducation, particulièrement dans la formation pratique.

Cliquer ici pour télécharger l'ouvrage

Julie Pelletier sera responsable d'un projet de collaboration interprovinciale (RCCFC)

Julie Pelletier, membre chercheure du Collectif CLÉ et enseignante de  français et littérature au Cégep de Sherbrooke, dirigera un projet de collaboration interprovinciale financé par le Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada (RCCFC). Ce projet vise essentiellement à envisager un transfert d'expertise optimal en matière d'enseignement et d'apprentissage de la production d'écrits professionnels dans les programmes techniques et de formation continue des collèges francophones du Canada. 

Description
La collaboration interprovinciale qui fera l’objet d’un renforcement institutionnel dans le cadre du projet décrit ci-après se traduira par des échanges autour de la problématique des difficultés d’enseignement et d’apprentissage liées à la production d’écrits professionnels dans les programmes techniques et de formation continue des collèges francophones du Canada et des besoins afférents. Ces échanges amèneront le Cégep de Sherbrooke à envisager un transfert d’expertise optimal auprès de l’École de formation technique et professionnelle de l’Université de Saint-Boniface, du Collège Boréal, des Collèges communautaires du Nouveau-Brunswick ainsi que  du Cégep de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine et à concevoir un projet d’expérimentation.

Objectifs
- Cerner la problématique des difficultés d’enseignement et d’apprentissage liées à la production d’écrits professionnels dans les programmes techniques et de formation continue des collèges francophones du Canada et les besoins afférents
- Préparer le transfert d’expertise du Cégep de Sherbrooke vers un ou deux autres collèges de l’extérieur du Québec

Nouveau rapport de recherche en didactique de la grammaire

Les membres chercheurs François Vincent et Olivier Dezutter ont déposé récemment un rapport de recherche au FRQSC intitulé « L'enseignement de la grammaire au service du développement de compétences en lecture et en écriture : une synthèse des connaissances ».

En voici le résumé promotionnel:

L’acquisition des savoirs relatifs à la langue est un aspect primordial du développement des compétences à lire et à écrire pour les élèves du primaire et du secondaire. C’est dans un souci d’acquisition et de mobilisation dans un contexte de communication écrite que les enseignants passent beaucoup de temps en classe à traiter ces savoirs. Mais les transferts sont-ils effectifs ? Comment arrive-t-on à s’assurer que la langue, en particulier la grammaire, ne soit pas traitée comme une discipline en soi, décontextualisée des situations de compétences ?
Plusieurs chercheurs se sont intéressés à cette question, donnant ainsi accès à des données parcellaires, mais il nous a semblé judicieux de mener une synthèse des connaissances afin d’offrir aux enseignants des outils leur permettant d’optimiser leur enseignement grammatical. Au total, 110 publications parues entre 1995 et 2016 relatant des recherches empiriques, et traitant de grammaire, d’écriture ou de lecture du français langue première ou seconde, au primaire et au secondaire, ont été sélectionnées.
Nous avons recueilli des données qui nous ont permis d’établir certaines balises pour la mise en place d’une activité grammaticale ayant des retombées à l’écrit. Quel que soit le savoir issu de la grammaire moderne (grammaire du texte, grammaire de la phrase, orthographe), les dispositifs didactiques efficaces qui sont proposés impliquent une tâche d’écriture et des échanges laissant place à la réflexion de la part des élèves. Ils impliquent aussi l’utilisation du métalangage, et une utilisation judicieuse de l’erreur comme moteur de réflexion.
Nous croyons que des recherches ultérieures devraient permettre de mieux comprendre le processus par lequel les élèves arrivent à mobiliser leurs connaissances grammaticales en situation d’écriture. Mais les activités décloisonnées visant une articulation entre la grammaire et l’écriture (et éventuellement la lecture) semblent être la meilleure piste, actuellement, pour assurer de meilleurs résultats à l’écrit.

Cliquer ici pour télécharger le rapport intégral (pdf)

Nouveau rapport de recherche sur les TIC et l'écriture au secondaire

Le professeur à l'Université de Sherbrooke François Larose et ses collaborateurs, dont trois membres du Collectif: Marie-Christine Beaudry, Isabelle Carignan et Olivier Dezutter, viennent de diffuser leur rapport de recherche intitulé Étude des représentations et des pratiques de recours aux technologies numériques chez des élèves et des enseignants québécois du secondaire ainsi que de leurs impacts sur l'apprentissage de l'écriture. Il s'agit d'une recherche financée par le ministère de l'Éducation et le FRQSC (action concertée, programme de recherche sur l'écriture 2010-2011).

Question de recherche
Dans quelle mesure la coconstruction et la mise en œuvre de SAE mettant les TN à contribution favorise-t-elle le soutien à la motivation et l’apprentissage de la compétence scripturale chez des élèves du secondaire provenant de divers milieux socioéconomiques et fréquentant les réseaux public ou privé de l’enseignement au Québec ?

Objectif général
Documenter l’apport des technologies numériques (TN) en tant que soutien à l’apprentissage de l’écriture chez les élèves par l’entremise des représentations des élèves et des enseignants ainsi que par leurs pratiques effectives et évaluer l’impact de situations d’enseignement et d’apprentissage authentiques sur les pratiques d’écriture des élèves.

Cliquer ici pour télécharger le rapport complet (pdf)

 

Lancement du rapport de recherche Français écrit au collégial et marché du travail

C'est avec grand plaisir que nous vous convions au lancement du rapport de recherche Français écrit au collégial et marché du travail, produit par les membres chercheurs du Collectif CLÉ, Julie Pelletier et Guillaume Lachapelle, du Cégep de Sherbrooke, avec la collaboration de Godelieve Debeurme, de l'Université de Sherbrooke. Réalisée grâce au soutien financier du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, dans le cadre du Programme d'aide à la recherche sur l'enseignement et l'apprentissage (PAREA), ainsi que du Cégep de Sherbrooke, la recherche s'inscrit parmi les travaux du Collectif de recherche sur la continuité des apprentissages en lecture et en écriture (Collectif CLÉ).

Cette recherche a abordé la problématique des lacunes dans la production d’écrits liés aux domaines d’emploi futurs des diplômés de la formation technique du réseau collégial québécois. Elle partait de l’hypothèse qu’il existe un lien entre la contribution de la formation spécifique des programmes techniques au développement de la compétence à produire des écrits professionnels attendue dans l’exercice d’un métier ou d’une profession, nommée la CPEP, et l’insatisfaction de plus de 40 % d’employeurs quant à la mise en œuvre de cette compétence par les diplômés.

Les résultats de la recherche confirment qu’il existe un lien entre cette contribution de la formation spécifique au développement de la CPEP et l’insatisfaction des employeurs, mais pas nécessairement celui qui était anticipé. Nous aurons l’occasion de vous donner plus de détails à cet égard lors du lancement de notre rapport.

L’événement se tiendra :

le jeudi 10 novembre de 17 h 30 à 19 h
au salon Zone-Orange du Cégep de Sherbrooke

Le salon Zone-Orange se trouve au local 2-26-602 du pavillon 2. Vous pourrez accéder gratuitement au stationnement du pavillon 3 par l'entrée de la rue Terrill.

Merci de confirmer votre présence d'ici le lundi 7 novembre à 17 h, en écrivant à : julie.pelletier@cegepsherbrooke.qc.ca


Allocution du directeur du Collectif CLÉ devant M. le ministre de l'Éducation

Dans le cadre de la consultation régionale sur la réussite éducative, Olivier Dezutter, directeur du Collectif CLÉ, a été invité le 28 octobre dernier à présenter oralement les grandes lignes du mémoire qu'il soumettra sous peu. Ce mémoire, auquel ont participé plusieurs membres du Collectif, sera rendu disponible fort probablement lors de notre prochaine infolettre.

Nous vous invitons à prendre connaissance de l'allocution du professeur Dezutter en téléchargeant sa version écrite ici, sous format pdf.  

Formation: « Animer un atelier d'écriture et de conversation française basé sur la trajectoire langagière »

Suite à la présentation de son atelier au campus de Longueuil de l'Université de Sherbrooke en mai dernier, Michela Claudie Ralalatiana, Ph.D., offrira à nouveau « Animer un atelier d'écriture et de conversation française basé sur la trajectoire langagière », cette fois au campus principal de l'UdeS, le vendredi 4 novembre 2016 de 13h30 à 16h30. Cette formation est gratuite, mais les places sont limitées. Pour réserver: jan-sebastien.dion@usherbrooke.ca

RÉSUMÉ
Cet atelier présentera une méthode pédagogique (le journal d’apprentissage suivi d’un panel). La méthode pédagogique allie apprentissage du français, estime de soi, autonomie individuelle (projet personnel, motivation d’accomplissement) et intégration à la société québécoise (socialisation langagière) pour des immigrants adultes. Les thèmes sont le projet personnel (avec les moments de premiers contacts avec la langue française), la motivation d’accomplissement et la socialisation langagière. Des simulations en groupe seront proposées suite à la présentation de la démarche. 
Cette activité vise notamment les animateurs en francisation, les enseignants en français langue seconde et les intervenants auprès de réfugiés et immigrants qui cherchent un matériel innovant pour faire apprendre le français tout en travaillant l’estime de soi, le sentiment d’appartenance à la société d’accueil et l’autonomie individuelle des apprenants. Les membres de la communauté universitaire et scolaire sont tout aussi bienvenus.

VENDREDI 4 NOVEMBRE 2016 - 13H30 À 16H30
SALLE A10-3001 - UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE (campus principal)
FORMATION GRATUITE - RÉSERVATION REQUISE

jan-sebastien.dion@usherbrooke.ca

Cliquer l'affiche pour télécharger la version pdf

Conférence de Manon Hébert le 26 septembre sur les cercles et journaux de lecture au primaire/secondaire

« Du primaire au secondaire, quelle progression de la compétence à lire/apprécier une œuvre intégrale en situation de cercles et journaux de lecture ? »

DATE ET HEURE: 26 septembre 2016 - 16H À 17H30

LIEU: Université de Sherbrooke - Salle A10-3001 (campus principal)

RÉSUMÉ: Nous avons effectué plusieurs recherches (I=2003 ; II=2005-2008 ; III=2009-2014) dans les classes (en milieu favorisé, défavorisé, primaire/secondaire, urbain, semi-rural) pour mieux comprendre comment enseigner/évaluer la compétence lire/apprécier afin que tous les élèves puissent parvenir à apprécier une même œuvre intégrale en classe. Les cercles et journaux de lecture constituent deux dispositifs d’enseignement qui favorisent l’intégration des compétences en français et sollicitent la participation du jeune lecteur. Les enseignants, dans nos recherches, étaient invités à enseigner de manière explicite quelques stratégies et notions de lecture littéraires, de même que les bases de la justification à l’écrit et à l’oral qui sont nécessaires pour approfondir l’appréciation dans ce contexte d’échanges. Nous décrirons le modèle d’enseignement expérimenté et ce qui a été observé dans le comportement des élèves engagés dans ces tâches (modes et stratégies de lecture convoqués ; degré d’élaboration des réflexions ; types de sujets abordés ; modes de collaboration et types de reformulation/justification utilisés), de même que les différences selon l’âge (3e cycle primaire et secondaire).

Manon Hébert est membre chercheure du Collectif CLÉ, professeure titulaire à l'Université de Montréal

Une nouvelle stagiaire internationale au Collectif CLÉ: Paola López

Depuis la fin-août, le Collectif CLÉ a le très grand plaisir d'accueillir Paola L­ópez, une étudiante à la maitrise en Linguistique, de l'Université autonome de Queretaro, au Mexique. Sous la direction d'Olivier Dezutter, Paola, dont le domaine d'études est la didactique des langues étrangères, sera stagiaire à l'Université de Sherbrooke pour une durée de quatre mois, grâce à une bourse. Le titre de son mémoire en cours est : « La réflexion métalinguistique dans le développement de l’utilisation des connecteurs dans le discours argumentatif d’étudiants de français LE ». Une présentation orale de son projet sera organisée sans doute cet automne.

Bienvenue Paola!

 

La Faculté d'éducation de l'UdeS crée un microprogramme de 2e cycle en enseignement du français langue seconde

Olivier Dezutter, codirecteur du Collectif CLÉ, a participé à la conception du nouveau microprogramme

« En pleine expansion au Canada anglais depuis quelques années, l'enseignement du français en tant que langue seconde au Québec concerne un nombre de plus en plus élevé de personnes et présente des défis importants pour les personnes enseignantes qui travaillent avec des groupes d’apprenants non francophones ou qui accueillent dans leurs classes régulières des élèves qui n’ont pas été scolarisés en français auparavant. Pour mieux préparer ses étudiantes et étudiants en formation initiale à l’enseignement ainsi que les professionnelles et professionnels de l’éducation déjà en fonction, la Faculté d'éducation de l'Université de Sherbrooke offrira dès l'automne 2016 une nouvelle formation dans ce domaine avec la création d'un microprogramme de 2e cycle en enseignement du français langue seconde qui accueillera ses premiers étudiants dès le 1er octobre dans une formule d’enseignement à distance. »

« Le nouveau microprogramme de 15 crédits est ouvert à l'inscription jusqu'au 23 septembre 2016 et entreprendra ses activités le 1er octobre. Il s'adresse aux personnes ayant complété au moins 90 crédits d'un programme de formation initiale à l'enseignement ainsi qu'aux enseignantes et enseignants déjà en fonction. »

Cliquer ici pour lire l'article complet sur le site de l'UdeS 

Page du microprogramme

 

Une subvention CRSH-Développement Savoir pour Isabelle Carignan

Isabelle Carignan (chercheure principale) a obtenu récemment une subvention de deux ans du CRSH (programme Développement Savoir) avec les chercheurs France Beauregard (UdeS), Steve Bissonnette (TÉLUQ), Mario Richard (TÉLUQ), Marie-Christine Beaudry (UQAM) et Ginette Roberge (U. Laurentienne). Le titre du projet est « Lire avec fiston » : impact d'un projet de littératie familiale sur les pratiques de lecture et l'intérêt à lire chez les garçons francophones du Québec et de l'Ontario.

Toutes nos félicitations à Isabelle et à son équipe! Nous avons déjà bien hâte de communiquer les résultats de ce projet fort prometteur!

De nouveaux documents disponibles sur notre site

Les chercheurs membres Julie Pelletier et Guillaume Lachapelle, en collaboration avec Godelieve Debeurme, partagent sur notre site trois présentations visuelles de communications scientifiques ayant eu lieu en mai et juin 2016 (voir section Conférences) et un article publié en mars 2016 (voir section Publications), rendant compte de leur projet de recherche Français écrit au collégial et marché du travail. Regards sur la formation technique et les attentes et besoins des employeurs des domaines d’emploi afférents.

Dans le cadre de ce même projet, ils ont produit un vidéo intitulé Les écrits en milieu policier : une force à maitriser.

Une subvention PAREA pour une étudiante membre du Collectif!

Catherine Bélec, étudiante au doctorat professionnel à l'Université de Sherbrooke sous la direction de Julie Myre-Bisaillon, Julie Roberge et Alexandre Buysse, a obtenu récemment une subvention du Programme d'aide à la recherche sur l'enseignement et l'apprentissage (PAREA) du MEES, pour son projet intitulé « Pour un développement de l'autorégulation en lecture : les cercles de lecture au collégial ». Il s'agit d'une subvention, à titre d'enseignante au collégial, d'une valeur totale de 124350$ répartie sur deux ans. Félicitations Catherine!

Une nouvelle signature visuelle pour la revue en ligne Correspondance

Un membre collaborateur du Collectif CLÉ, Jean-Philippe Boudreau, est maintenant responsable éditorial de la revue Correspondance, avec sa collègue Dominique Fortier. Avec son mode de publication mensuelle (dès septembre 2016), Correspondance se veut une ressource incontournable pour ceux et celles qui se préoccupent de la valorisation de la langue dans le réseau collégial. Son site a été complètement refait et propose une nouvelle signature graphique conviviale, originale et plus dynamique.

« Le site de la revue contient les quelque 800 articles parus à ce jour [...], classés dans les archives. Les index d’auteurs et de titres [...] sont toujours présents, mais vos recherches seront désormais facilitées grâce à l’outil de requête par mots-clés. Autre nouveauté : des collections d’articles. Ces recueils rassemblent les textes portant sur des sujets récurrents : l’épreuve uniforme de français, la révision et la correction, le français comme discipline interdisciplinaire, l’enseignement du français langue seconde, le dictionnaire, les TIC, etc. » (Bulletin Correspondance CCDMD, 26 mai 2016)

Cliquer ici pour accéder au site de la revue

Le dernier numéro, intitulé La lecture dans tous ses états, comprend notamment des textes de Suzanne-G. Chartrand et d'Olivier Dezutter

Cliquer ici pour accéder au dernier numéro

« La recherche-action et la recherche-développement au service de la littératie »

Publication d'un nouvel ouvrage dirigé par nos membres Isabelle Carignan, Marie-Christine Beaudry et leur collègue François Larose

Les Éditions de l'Université de Sherbrooke ont récemment publié en accès libre l'ouvrage collectif La recherche-action et la recherche-développement au service de la littératie dont le but « est de redonner ses lettres de noblesse à des types de recherche « mal aimés » ou « moins valorisés » que sont la recherche-action et la recherche-développement. Pourtant, ces types de recherche sont nécessaires, voire primordiaux, dans la  formation pratique. En effet, il s’agit de recherches qui mettent à l’épreuve la théorie (Guichon, 2007; Poussard, 2000) et qui créent des liens entre les théories de l’enseignement, les théories de l’apprentissage ainsi que les pratiques réelles du milieu scolaire » (Carignan, Beaudry et Larose, 2016, p.4).

Nul doute que cet ouvrage plaira à la fois aux chercheurs et aux étudiants aux cycles supérieurs en éducation, mais également aux enseignants et intervenants scolaires qui sont appelés à participer activement à de telles recherches collaboratives.

Cliquer ici pour télécharger l'intégralité de l'ouvrage (pdf)

Colloque international à l'ESPE d'Aquitaine - Université de Bordeaux

« Enseignement et apprentissage de l'écriture de la maternelle à l'université et dans les formations tout au long de la vie » 

19 au 21 octobre 2016

Les évaluations des propositions de communication du colloque international « Enseignement et apprentissage de l'écriture de la maternelle à l'université et dans les formations tout au long de la vie » sont maintenant terminées. La programmation devrait donc être annoncée sous peu. Nous tenons à souligner que Christiane Blaser siégeait sur le comité scientifique, aux côtés d'autres experts de renom. Les inscriptions à ce colloque seront ouvertes du 7 juin au 26 septembre 2016. 

Soulignons également qu'une doctorante membre du Collectif (sous la direction de John C. Mullen et de Lynn Thomas), Leïla Blili y présentera une communication intitulée « Pop songs : de l'oral à l'écrit ». Le projet de Leïla implique de nouvelles utilisations de la chanson dans l'enseignement secondaire, soit un bel exemple de continuité entre les disciplines.

Cliquer ici pour accéder au site du colloque

Une visite de travail d’une équipe de partenaires du Brésil

Dans le cadre d’un projet de collaboration portant sur le développement des compétences en littératie académique, soutenu par le Ministère des relations internationales du Québec et l’Agence universitaire de la Francophonie, un séminaire de travail a rassemblé les 2 et 3 mai des membres du Collectif (Olivier Dezutter et Christiane Blaser), des étudiants stagiaires (Jaci Tonelli, Ana Paula Dias et Aline Hitomi) et des professeurs en provenance de l’Université de Sao Paulo (Éliane Lousada, Adriana Zavaglia), de l’Université Sao Francisco (Luzia Bueno) et de l’Université de l’État de Sao Paulo (Anise Ferreira). L’équipe présentera une partie des résultats du projet de recherche conjoint dans le cadre d’un symposium intitulé « Les dispositifs soutenant le développement des compétences en littératie académique » coordonné par Olivier Dezutter, Christiane Blaser et Éliane Lousada dans le cadre du colloque international en éducation organisé par le CRIFPE à Montréal les 5 et 6 mai.